Skip to main content

Faut il connaitre le solfège pour débuter en guitare ?

Hier sur Twitter on m’a poser une question intéressante :« Est ce qu’il est nécessaire d’apprendre le solfège pour les débutant ? »
J’en ai parler à David un ami guitariste qui a proposer rédiger une réponse complète à ce sujet, alors je lui laisse la parole.
-Tim-

Question: Faut il connaitre le solfège pour débuter en guitare?

Réponse: NON! mais….
     La preuve? Jimi Hendrix ne connaissait rien du tout en solfège, et c’est le cas également de nombreux musiciens connus.
     Quand on pense au solfège, on pense à l’école quand on apprend les noires les croches, les blanches, les soupirs etc.
On se disait que l’on préférait jouer de la flute ;)
Ou alors on a en tête un vieux prof autoritaire dans un conservatoire sombre avec sa baguette, son tableau, sa craie, et dessus pleins de symboles bizarres, des lignes de partout, des ronds etc.
     Parallèlement à cela, quand on commence la guitare, on est souvent dans sa chambre, une guitare bon marché à la main, un médiator que l’on que ne pas comment tenir, et l’envie de jouer le riff de « smells like teen spirit » qu’un pote nous a montré la veille (au passage, d’après vous, Kurt Cobain, il le connaissait le solfège? … :) )
     A l’évidence, c’est l’opposition de 2 mondes
D’un coté de la pure théorie musicale qui peu paraitre ringarde, et de l’autre le star system du rock & Co, « monde » qui à l’air bien éloigné, à priori, du premier.

Qu’en est-il vraiment ?

La musique est de l’art !

L’art, par définition est subjectif, chacun la percevra différemment (laissera insensible l’un et fera pleurer l’autre), et chacun l’exprimera différemment aussi (3 accords en boucle comblera l’un, et une avalanche de notes dans un solo comblera l’autre) .

Chacun possède un degré de compréhension et d’expression artistique différend:
  • Il existe des personnes qui n’ayant jamais jouer d’un instrument, vont arriver, en peu de temps, et sans absolument aucune connaissance préalable, à sortir des harmonies incroyables, juste en jouant « comme ça »…
  • Certains seront à l’opposé: sans métronome, sans réflexion minutieuse du placement des doigts, ils seront incapables d’exprimer la moindre note.

Où vous situez vous?

  • Pensez vous que le 1er n’a aucun besoin de solfège ?
    peut être oui, peut être que non
  • Pensez-vous que le 2ème est un meilleur musicien que le 1er ?
    peut être oui, peut être que non
Des fois vouloir aller trop en profondeur, ça peut signifier pour certains perdre son originalité, sa spontanéité (que serait les partitions de Jimi avec une grosse dose de solfège ? il en aurait peut être perdu une certaine dose son identité, cela dit, ça nous aurait peu être mieux aidé à jouer comme lui!)
Jouer tout seul dans sa chambre, c’est bien sympa, on prends une tablature, on écoute une musique, et tant bien que mal on essaye de faire correspondre ce l’on essaye de jouer avec ce que l’on entend.
Mais des fois, le rythme n’y est pas, les placement de doigts sont compliqués etc.
« Pourquoi je n’arrive pas à jouer en rythme? je suis sois trop rapide, sois pas assez… »
Si on comprenait mieux le rythme, ça aiderait…
Sur une tablature, par défaut, pas de rythme, que les endroits ou poser ses doigts.
Mais selon la partition que vous avez, peut être que la partie solfège est indiquée en dessus.
Compliqué à comprendre à première vue toutes ces barres, ces points…, et pourtant, à part se caler « à l’oreille », toute la clé est là :
  • Comprendre les rouage d’un  rythme ne veut pas dire que l’on va tout savoir jouer à la perfection, mais aidera d’autant plus, surtout si nous jouons en groupe.
  • Comprendre pourquoi cet accord sonne si bien avec celui la quand on les enchaine.
  • Comprendre pourquoi un accord majeur est composé d’une fondamentale, d’une tierce majeure et d’une quinte. Comprendre pourquoi telle gamme inclue cette note et pas sa voisine.
  • Savoir improviser quand les copains avec qui ont fait une bœuf nous disent de les suivre dans un blues en Sol / Mi /
Autant de situations qui ne rendent pas le solfège absolument indispensable, mais qui contribuera grandement à nous aider. Tout dépendra du niveau que vous voulez atteindre !
Gardez présent à l’esprit que d’immenses musiciens ne connaissent rien du tout au solfège, et que d’autres immenses musiciens l’ont étudier assidument des années, preuve que la réponse à cette question n’est pas absolue, mais dépendra uniquement de VOUS
     Personnellement, je conseille toutefois de s’y pencher un minimum, mais de façon ludique et équilibrée avec par exemple des logiciels interactifs comme Ear Trainer
Avec Rhythm reading de EarMaster Pro, vous pourrez apprendre le solfège en vous amusant.
     Consacrez ne serait-ce qu’une petite partie de votre temps de musique à vous amusez avec de tels logiciels, soyez sur que ça ne sera pas du temps perdu.
Si votre passion pour la guitare devient dévorante, vous voudrez automatiquement en savoir plus sur le solfège. De toutes façon, qu’on le veuille ou non, le solfège est la clé de voute de toute musique.
     Mais bien sur quand, on commence la guitare, on veut savoir aligner 3 accordes correctement, faire un beau petit solo, et c’est bien normal, on veut arriver à quelque chose… et le solfège, en tant que théorie, n’est pas cette « chose », et pourtant…
     Même sans aucun solfège, un minium d’oreille, un max de pratique nous permettra néanmoins d’arriver à quelque chose de très correct.
      Mais vouloir aller plus loin dans l’apprentissage pourra nécessiter un minimum de connaissance de solfège (surtout si l’on veut jouer en groupe), connaissance que l’on acquierrera « naturellement » par notre soif d’apprendre
Moralité:

     Le solfège n’est pas indispensable pour débuter en guitare, MAIS un minimum de connaissance adapté, non rébarbative, peut être d’une aide très précieuse pour comprendre et nous permettre encore plus d’exprimer cette forme d’art qui nous fait tant vibrer.

article par David
Crédit photos : photographe et model IthilWilwarin

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.2/10 (5 votes cast)
Faut il connaitre le solfège pour débuter en guitare ?, 8.2 out of 10 based on 5 ratings

Commentaires

Commentaires

11 réponses à “Faut il connaitre le solfège pour débuter en guitare ?

  1. Entièrement d’accord avec le fait que ignorer totalement le solfège est un frein et une limitation. Après besoin d’être un dieu du calcul d’intervalle et des modulations pour jouer pour jouer du rock.

    1. Merci pour ton avis qui résume bien cet article.
      Effectivement, beaucoup réponde trop vite que le solfège ne sert pas pour apprendre à jouer de la guitare.
      Mais tu a surement toi même de ton expérience vu certaines applications du solfège à la guitare…

  2. bien que la pédagogie différenciée soit de mise également en musique,
    connaitre le solfège et l’harmonisation est un élan vers le progrès de l’apprentissage.
    celui qui joue sans connaitre le solfège a souvent le même type d’apprentissage de type copier coller…
    c’est à dire qu’ils essayent de jouer un morceau de musique déjà existant (d’oreille, grâce à un livre, une vidéo explicative ou même un professeur particulier dont c’est la méthode)
    ce genre d’apprentissage conduit inexorablement vers un jeu sans couleur et sans originalité.
    pour ma part je suis incapable de jouer sur une partition. pour la simple raison que je ne m’en suis jamais donné la peine. par contre je connais mes gammes, leurs couleurs, leurs harmonisations, les grilles d’accords, leur enrichissement, les techniques propres à mon instrument (la guitare^^) les rythmes, etc etc etc
    sans ces connaissances, jamais je n’aurais été capable de créer des œuvres originales et valables
    Pascal
    Pascal , son dernier article..Le livre “PENSER LA MUSIQUE” est enfin disponibleMy Profile

    1. Effectivement, merci pour cette remarque pertinente.
      Mais je pense que comme beaucoup, quand tu a commencer à jouer de la guitare c’était pour imiter « tes modèles ».

      Et je pense que trop peut de débutant prenne en compte le facteur créatif que leur offre l’apprentissage du solfège.

      Je me demande si beaucoup de ceux qui ont démarré la guitare l’ont fait par envie de créer des œuvres ? :-?

      Et Pascal, je serai curieux de savoir également quand t’est venu l’envie de créer ?

  3. tiens voila une question tres interessante :)
    je dois t’avouer que je n’y ai jamais songé! (voila un ajout qui pourrait s’averer interessant dans le livre que je viens de publier)

    je pense que l’envie est venue avec mon adhésion au sein d’un groupe (avant cela effectivement je me limitais à essayer d’imiter mes idoles de la guitare)
    lorsque l’on est pris dans l’engrenage d’un groupe qui nous motive et nous transporte, lorsque pour la premiere fois on ose timidement proposer une de ses compositions au reste du groupe, que celui ci est emballé par l’idée et que l’on assiste petit à petit à la naissance d’un morceau dont on est l’initiateur, ca donne une sensation de vertige et de bien etre! voici un morceau que l’on est plusieurs à aimer, et qui n’existait pas il y a quelques jours, et qui n’aurait pas existé sans nous. une fois que l’on est pris dans cette perspective de création, cela devient tres addictif, on ne peut plus arreter!
    et depuis j’ai participé à un tres grand nombre de projets!
    merci de m’avoir posé cette question, j’avoue qu’en repensant à mes débuts j’ai eu des frissons de plaisir :)
    a bientot
    Pascal
    Pascal , son dernier article..Le livre “PENSER LA MUSIQUE” est enfin disponibleMy Profile

    1. Merci à toi !

      Je m’éloigne un peut du sujet, mais ça m’a permis de mieux qu’on puise avoir envie de composer. En fait avec ton histoire tu donnerai envie à beaucoup de guitaristes de composer des musique :wink:

      C’est intéressant et ça montre bien que :

      – la plupart du temps on commence par suivre (ou essayer de suivre) ce qu’on fait d’autre guitariste.

      – Et que le solfège peut être un net avantage pour jouer en groupe.

      Tim
      Tim , son dernier article..Exercices d’accords de guitare pour débutantMy Profile

  4. … Je suis tout à fait d’accord, cependant je pense qu’il faut dissocier le solfège de la théorie et de l’harmonie, qui sont trois disciplines distinctes.

    – Le solfège représente l’écriture et la lecture musicale traditionnelle.
    C’est un langage très intéressant pour parler de manière précise entres musiciens et analyser avec précision le placement rythmique d’un morceau.

    – La théorie constitue un ensemble d’observations relatif au fonctionnement de la création musicale.
    Elle représente la clé de la compréhension musicale et demeure un tremplin créatif.
    Elle vous permettra d’avoir une toute autre vision musicale, de libérer votre créativité et de vous exprimer avec feeling et musicalité.

    – L’harmonie permet d’apprécier la musique à un tout autre niveau. C’est presque une forme d’initiation. Elle permet une formation de l’oreille à une capacité d’écoute et d’analyse qui donne un sens tout autre à la musique. Elle permet de comprendre la simplicité d’une mélodie ou les arrangements les plus complexes.

    La moralité est tout à fait vrai !

    Musicalement,
    Guillaume.
    http://www.coursdeguitareapoitiers.com/index.html

  5. La musique c’est comme une langue. On n’a pas forcément besoin de l’écrire ou la lire pour la maîtriser.

    D’ailleurs les cours d’anglais du collège où on nous rabâchait nos verbes irréguliers et une multitude de règles de grammaire n’ont pas trop porté leur fruits. Alors que si on partait en Angleterre pendant un an ou deux on ferait plus de progrès qu’en 10 ans de scolarité.

    Donc oui le solfège est un outil fabuleux, mais faut-il forcément commencer par là lorsqu’on débute ? Est-ce que cela nous garantit d’être un bon musicien ? Le feeling n’est-t-il pas plus important ?

    1. Salut !

      Effectivement je ne me souvient pas beaucoup de mes cours de musique ou d’anglais :)

      Mais la pratique dans ces domaines a largement surpassé la théorie :wink:

      Tim

  6. Quand on pense que Don Felder ne connaissait ni le solfège, ni les tablature et qu’il pris ses toutes première leçons de theory musicale après 10 de travail en autodidacte, et on connait le résultat hein ! :wink:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article
:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8-)

Je veux devenir membre du blog et recevoir mes cadeaux !