Skip to main content

Conseils pour surmonter la stagnation dans l’apprentissage de la guitare

Comme pour tout autre instrument de musique, l’apprentissage de la guitare nécessite une formation adéquate et une grande concentration de votre part.

Voyons quelques outils pratiques pour surmonter cette stagnation que la majorité des guitaristes rencontrent durant leurs formations.

Nous allons également voir quelques conseils qui peuvent vous aider à surmonter cet obstacle et aller en avant dans votre apprentissage de la guitare, spécialement si vous êtes débutant.

surmonter la stagnation

Construire une stratégie adéquate pour surmonter la stagnation

Il faut savoir, que pour tout apprentissage de la guitare, il faut mettre un plan et une stratégie sur le long terme. Sinon, vous allez rencontrer des difficultés dans votre apprentissage et vous allez abandonner rapidement le procès.

Pour cela vous devez mettre un objectif réel et tangible pour votre formation, de ce fait vous devez opter pour le style musical qui vous plaît le plus. Et vous concentrer essentiellement sur la technique plutôt que les solos. Par exemple, pour une guitare acoustique, vous pouvez opter pour le Rock ou le Blues.

Pour surmonter la stagnation vous devez penser à mettre un plan sur 6 mois ou sur un an. Dans ce plan d’apprentissage, vous allez prévoir d’apprendre différents accords, diverses techniques et les composants de ce style musical avant de vous essayer aux techniques d’improvisations possibles. N’oubliez donc pas d’écrire votre plan, et de le suivre. Il est également important de faire un bilan régulièrement pour voir votre progression.

Les techniques pour vaincre la stagnation à la guitare

La meilleure façon pour combattre la stagnation et de faire des enregistrements de votre jeu de la guitare. Voir même, de faire des enregistrements vidéo pour voir votre positionnement et votre technique. Vous pouvez utiliser une caméra, une webcam ou un téléphone portable pour vous filmer et détecter les erreurs, ainsi, vous pourrez faire les modifications nécessaires.

Vous pouvez aussi télécharger des vidéos ou des cours sur internet pour surmonter votre stagnation ou bien des logiciels qui peuvent vous aider à apprendre les notes, améliorer votre mémoire auditive. Cela va vous aider à faire des progressions notamment pour le solfège. Vous pouvez également trouver de nombreuses informations sur des forums et des groupes de discussion sur internet.

Vous pouvez même vous inscrire dans des cours de guitare en ligne, si vous la possibilité et les moyens, vous aurez des cours d’apprentissage sous forme de livre et de vidéos, et parfois avec l’assistance d’un formateur professionnel.

Mais il est important de faire une recherche sur internet pour voir la qualité de l’apprentissage et les avis des utilisateurs. J’ai personnellement testé certaines méthodes d’apprentissage pour vous donner mon avis, vous pouvez retrouver tous mes tests de guitare ici.

Surmonter la stagnation dans votre apprentissage de la guitare est possible ! Vous pouvez vaincre cette tendance en suivant ces conseils et en les mettant en pratique.

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 6.5/10 (4 votes cast)
Conseils pour surmonter la stagnation dans l’apprentissage de la guitare, 6.5 out of 10 based on 4 ratings

Commentaires

Commentaires

6 réponses à “Conseils pour surmonter la stagnation dans l’apprentissage de la guitare

  1. Pour surmonter la stagnation je m’arrange toujours pour avoir un exercice qui soir difficile pour moi.

    Il est bien important de comprendre pourquoi on fait de la guitare et qu’est-ce qu’on veut maîtriser précisément pour ne pas s’éparpiller.

    Ensuite on se fixe des objectifs à court, moyen et long terme sachant que ça peut évoluer à tout au long de notre parcours.

  2. Hello,
    Merci pour cet article.
    J’ai très longtemps connu le phénomène de stagnation.
    Afin de « casser » cela, je me suis abonné à des cours en ligne et essaye de m’accrocher pour les suivre (en tout cas dans les styles qui m’intéressent le plus).
    Je suis aussi des cours avec un professeur de guitare classique, ce qui me permet de progresser dans un style qui n’est pas le mien à la base mais qui me donne des atouts pour la guitare électrique.
    Enfin je tiens un blog afin d’apprendre aux débutants mes (quelques) connaissances.
    Christian

  3. Salut, pour moi, la meilleure et plus sympa façon de progresser, c’est de trouver un (ou une ) pote avec qui jouer régulièrement (comme pour le footing ou le vélo!) . D’un niveau proche bien sur, et avec une motivation partagée, sinon cela ne dure pas très longtemps! Cheers Phil

  4. Avoir un objectif, un plan de travail adapté puis réaliser des bilans réguliers …
    Excellente approche, je suis tout à fait d’accord !!

    Je me permets de rajouter quelques petits conseils :

    – Travailler avec un métronome (ou une boîte à rythme)
    – Développer son oreille (Ear Master est un excellent logiciel)
    – Jouer en groupe
    – Participer à des masterclass
    – Avoir une pratique régulière et moduler son travail
    – Faire un échauffement
    – Apprendre et analyser des morceaux afin de comprendre la mise en application de la théorie musicale et de l’harmonie
    – Composer/improviser
    – Etre exigeant envers soi-même
    – Motiver sa pratique (concert, achat de matériel, abonnement à un magazine …)
    >>> Et j’en passe …

    Ce ne sont pas les astuces qui manquent !!
    Bon courage à tous ceux qui liront ces lignes :-)

    Musicalement,
    Guillaume,
    http://www.coursdeguitareapoitiers.com/

  5. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a autant de manières de stagner que de progresser !
    Je ne parlerai pas des premières, je pense qu’on en a tous une bonne petite réserve, dont la plus commune est la procrastination, à ce que j’ai pu observer.

    Pour ce qui est de surmonter la stagnation, je pense qu’il est d’abord important de:

    1. Se fixer des objectifs, ça donne la direction vers laquelle on veut aller.
    Peu importe si on y arrive, les objectifs ne sont pas faits pour être atteints, mais pour nous mettre en mouvement; d’où la nécessite de constamment les redéfinir. C’est un peu comme recharger ses batteries.

    2. Se faire un programme.
    Si votre objectif est sur un mois, faites-vous un programme hebdomadaire. Toujours procéder par étapes.

    3. Sortir de sa zone de confort.
    Lancez-vous dans l’inconnu ! Votre programme doit être constitué au minimum de 50% de choses nouvelles pour vous.Vous pouvez évidemment aller jusqu’à 100%.

    Quelques trucs:

    Apprenez un nouveau morceau toutes les semaines, une nouvelle phrase tous les jours, improvisez dans des tonalités que vous ne connaissez pas, apprenez une nouvelle gamme, allez boeuffer avec des inconnus, faites un défi sur internet, Apprenez un style de musique que vous n’avez jamais joué, composez un solo que vous n’arrivez pas à enchainer,et bossez le, choisissez un « thème » technique que vous allez travailler pendant au moins un mois (par ex. les pull-offs, les hammers, les tirés, le tapping, les démanchés, les positions de gammes sur la longueur du manche, plutôt que transversalles, les enchainements d’accords, le strumming…

    Les thèmes sont infinis, L’important,, ce sont la régularité et la nouveauté.
    Christophe , son dernier article..Comment faire un bon solo de guitare 2e partie – Captiver le publicMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article
:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8-)

Je veux devenir membre du blog et recevoir mes cadeaux !